NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Sur le terrain

AULNOYE-AYMERIES : Clap de fin pour les Nuits Secrètes 2018.

Ce 29 Juillet, clôturait le troisième et dernier jour de cette édition 2018 du festival des Nuits Secrètes, un dimanche qui se termine en une grosse fiesta en pleine air. Plus de 45.000 festivaliers lors de ces 3 jours. Défi réussi pour les organisateurs !


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Quoi de mieux que de commencer cette dernière journée par le groupe Bagarre, l'ambiance était déjà au rendez vous dès les premières minutes. Ce rythme électro, cousinade éloignée d'un autre groupe populaire (Salut C'est Cool), a vu les foules se déhanchaient sur les titres maintenant connu comme « danser seul ». Pour les festivaliers, c'est un apéritif avant le plat de résistance.

La soirée continue avec Thérapie Taxi, ce groupe Français mélangeant plusieurs genres musicaux comme la pop, le rock et le rap. Des titres à la fois rafraîchissante et énervée, en ajoutant à cela des paroles à la fois pleine d'amour mais souvent avec des mots durs. Une tête d'affiche très attendue par le public.

Angèle, la chanteuse belge et la sœur du rappeur Roméo Elvis était la découverte des Nuits Secrètes. Son style musical très pop Alchimique, a envoyé le public dans son univers façon Lily Allen sur la lose et le quotidien. Son premier album sortira le 5 octobre et une nouvelle tournée dans toute la France à partir de novembre 2018.

Le groupe fortement demandé aux Nuits Secrètes et le plus attendu : Shaka Ponk. Ce groupe d'électro-rock français utilise des éléments de différents courants musicaux tels que le heavy metal, le funk et le hip-hop. Durant les prestations, le groupe chante en anglais, occasionnellement en espagnol ou en français toujours accompagné de leur mascotte Goz le singe, sur le grand écran.

Les fans de Shaka Ponk étaient présents, beaucoup venaient de loin : «  Nous les suivons partout où ils vont, on était présent jusqu'aux Arènes de Nîmes il y a quelques semaines. On est les fans de la première heure ! »

Beaucoup s'attendaient pas à un tel engouement pour le groupe, mais ils repartent pas déçu du show totalement démentielle.

Le festival des Nuits Secrètes se termine par deux DJ's, Panda Dub et Vitalic ont plongés les deux scènes en une grosse fiesta en pleine air, les personnes qui ont survécus à Shaka Ponk étaient encore présentes. Histoire de clôturer en beauté cette édition 2018 des Nuits Secretes.

En 2017, le festival a accueilli 33.000 festivaliers. Cette année, plus de 45.000 personnes étaient présentes aux Nuits Secrètes !

 

 

Web tv

Vidéo associée

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

REGION : Laurent Tapadinhas nommé directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement Hauts-de-France
Par François Greuez
Laurent Tapadinhas, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, a été nommé directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) des Hauts-de-France.

Le 14 Février 2019

MAUBEUGE : Police de sécurité du quotidien, un nouveau quartier de reconquête républicaine en 2019.
Par François Greuez
Le ministère de l’Intérieur a annoncé ce vendredi 8 février, la création d’un quartier de reconquête républicaine supplémentaire à Maubeuge en 2019, portant ainsi à 3 le nombre de QRR sur le département.

Le 08 Février 2019

REGION : L'enseigne Micromania menacée de fermeture ?
Par François Greuez
La firme américaine GameStop, propriétaire de l'enseigne Micromania, accuse une dette colossale de 816 millions de dollars, ce qui amène à une grosse chute en bourse. La firme est en faillite.

Le 07 Février 2019

AULNOYE-AYMERIES : Encore des artistes annoncés au Nuits Secrètes 2019 !
Par François Greuez
Quelques artistes ont déjà été annoncés en Décembre 2018, les organisateurs ont décidés de donner l'ensemble des artistes qui vont se produire cet été aux Nuits Secrètes .

Le 07 Février 2019

NORD : La délinquance dans le Nord en légère baisse.
Par François Greuez
Premier département de France sur un plan démographique, le Nord s'inscrit dans les mêmes tendances que celles enregistrées nationalement : un recul des atteintes aux biens, moins de violences crapuleuses mais davantage de violences non crapuleuses avec une forte hausse des violences sexuelles

Le 01 Février 2019