NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

Wendy, de Koh Lanta : "Mentalement, j'en ressors beaucoup plus forte"

Toujours présente dans l'aventure, la candidate de Koh Lanta 2016 originaire de Fourmies se livre, et nous parle de son futur combat


Par Thibaut PAQUIT

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Elle ne se repose pas. Bien au contraire. Rentrée de son aventure de Koh Lanta, Wendy se laisse entrainer par la vague médiatique. Aujourd'hui, pas la peine de présenter la jeune fille dans la rue : tout le monde l'a reconnaît, "J'ai repris mon rythme de vie, mes entrainements de boxe, car j'ai un combat le 1er mai. Je suis retourné à mon poste d'assistante d'éducation dans mon lycée de base. C'est le train-train quotidien, la même vie qu'avant."

Mais Wendy le ressent au fond d'elle : la jeune fille de 26 ans a grandi, "Dans la façon de voir les choses, il y a du changement. Quand on rentre chez soi, on a l'impression d'avoir pris dix ans. Ça, c'est affolant ! L'aventure m'a tellement apporté, que si la production me demande de repartir demain, je saute sur l'occasion sans hésiter ! On souffre, oui, mais on a envie d'y retourner."

Aider "Didi", son prochain combat

Wendy, depuis son retour dans la région, n'en a pas fini avec ses activités. Aujourd'hui, elle se bat pour une association "Pour Didi" (notre photo), un enfant avec un handicap, âgé de 7 ans. Il est atteint d'une maladie orpheline : il ne sait pas parler, il est hyperactif, ne peut pas manger seul, "Il est obligé d'être attaché. Il sait marcher, seulement. Malheureusement, il n'a pas la vie d'un enfant normal...Quand je l'ai vu la première fois, j'ai eu un gros pincement au coeur".

L'association a été créée dans l'optique de l'aider. D'ailleurs, cela s'est fait grâce à Koh Lanta, "La maman m'a demandé un autographe, voire même de faire une photo avec lui. Elle m'a proposé de venir chez elle, vu qu'il est difficile de transporter son enfant. J'habitais à quelques kilomètres de chez eux, mais je ne les connaissais pas. J'ai ensuite beaucoup parlé avec eux, on s'est revue, et ils avaient fondé l'association. Je me suis rapproché de lui. Au fur et à mesure, j'essaie de faire bouger les choses."

Aujourd'hui, la jeune femme tente de faire financer un lit adapté pour le jeune garçon, "Vu qu'il ne tient pas en place, il lui faut un lit, mais il coûte très cher. On a dû mal à faire bouger les choses, mais si mon image peut aider..."

"Je ne lâche pas l'affaire comme ça !"

La jeune fille, entre ses entrainements et quelques courses pédestres, profite aussi à fond de ses proches : un manque important, pendant l'aventure Koh-Lanta, "C'est incroyable comme le manque est énorme sur place. À la longue, entre la faim et le sommeil, c'est le mental qui joue beaucoup. Forcément, j'ai été aidé avec le sport que je pratique, la boxe. Ça aide, car j'ai un mental beaucoup plus fort que la normale. Quand j'étais en difficulté, il fallait bloquer le cerveau, et repartir de l'avant. Comme à la boxe."

Actuellement, au moment où nous écrivons ces lignes, Wendy est toujours de l'aventure Koh Lanta, "Et une nordiste, je peux vous le dire, ne lâche pas l'affaire comme ça ! Même si on n'y arrive pas, on se donne à fond, quelque soit le résultat."

Pour aider "Didi", https://www.leetchi.com/c/association-pour-didi

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...

Son associé

WENDY, KOH LANTA 2016 (audio)


Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

AVESNOIS: Sécheresse dans le Nord, le Préfet adapte les restrictions de consommations en eau en vigueur jusqu'au 30 Septembre. L'Avesnois concerné.
Par François Greuez
Le 9 avril dernier, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, décidait de placer le département du Nord en alerte sécheresse. 

Le 20 Juillet 2019

AVESNOIS : Quelle était la qualité de l’air en 2018 sur le territoire ?
Par François Greuez
Le bilan territorial 2018 de la qualité de l’air sur la Communauté d’Agglomération Maubeuge-Val de Sambre est sorti. L’amélioration de la qualité de l’air bénéficie à tous, sans exception. Dans le cadre de ses missions, Atmo Hauts-de- France implique toujours plus les citoyens autour des enjeux liés à la qualité de l’air.

Le 19 Juillet 2019

AVESNOIS : Une fresque géante pour le Tour de France réalisée sur une parcelle de Solre-le-Château.
Par François Greuez
A l’occasion du Tour de France le lundi 8 juillet dernier, les agriculteurs ont souhaité réaliser une fresque sur une parcelle à Solre-le-Château ! Un pari réussi, en vu du nombre de spectateurs à l’occasion du passage des coureurs et d’une diffusion officielle à la télévision dans plus de 190 pays ! 

Le 18 Juillet 2019

JEUMONT : La ville met en place des fascines à proximité de la Cité des Floralies
Par François Greuez
Début juillet, la commune de Jeumont a mis en place des fascines à proximité de la Cité des Floralies.

Le 18 Juillet 2019

AVESNOIS : Le magasin TATI à Louvroil ferme ses portes en 2020.
Par François Greuez
Treize magasins de l’enseigne Tati vont fermer et une centaine va passer sous pavillon Gifi. Le magasin situé à Louvroil fait parti de cette liste, elle fermera l'année prochaine.

Le 18 Juillet 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais