NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Sur le terrain

Une ferme inhabitée de l'Avesnois va devenir un lieu magique grâce à deux lillois

Le pari est magnifique : faire un jardin reprenant les codes du jardin à la française mêlés à la liberté d’un jardin contemporain sur environ quatre hectares


Par Thibaut PAQUIT

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Ils s'appellent Vincent et Nicolas, et en ce moment même, ils vivent au rythme des travaux incessant avec un projet bien en tête. Depuis le 17 juin 2015, ils sont les propriétaires d'un vaste lieu que l'on appelle "La Ferme du Lion" : quatre hectares de terrain, une maison à rénover entièrement, mais surtout, un projet inédit : rendre ce lieu visitable avec l'idée d'un jardin à la française, "L’Avesnois, nous ne connaissions pas du tout, et nous avons trouvé cela très joli. Le fait que ce soit assez vallonné, extrêmement vert avec la grande forêt de Mormal, nous avons approfondi les recherches et nous sommes tombés sur cette maison. Quand nous l'avons visité, avec cette vue sur la vallée de la Rhonelle, nous avons pris de suite la décision de l’acheter !", présente Vincent.

Un projet inédit dans la région

Le jardin à la française, c'est la perfection formelle, d'une majesté théâtrale et d'un gout du spectacle. Tout est présenté de cette manière-là dans ce projet. L'endroit, situé dans le village de Villereau, est entouré de verdure, avec encore beaucoup de travail pour les deux nouveaux propriétaires, "Comme nous sommes au tout début du projet, il nous reste tellement de choses à faire que ça fait un peu peur ! Sur les 4 hectares actuellement, il n’y a rien : seul un pommier et c’est tout." Pas de quoi s'affoler non plus, puisque le lieu vit malgré tout au rythme de la culture. En juin dernier, il a accueilli une exposition photo, en juillet la compagnie de théâtre du Bimberlot à l’occasion d’une soirée contes “Tout ça, c’est des histoires", et prochainement, son tout premier Festival, "Le Jardin aux Artistes" avec pour but de faire découvrir au public, au cours d’une ballade extérieure, l’art sous différentes formes (peintures, céramiques, collages, photographies, graffs…), "Nous sommes assez pressés", rigole Vincent.

Le rendu final du jardin

À première vu, nous y voyons là un jardin tout à fait exceptionnel. Mais l'idée n'est pas de créer un "Versailles Bis. Nous voulons que ce jardin du XVIIe réserve des surprises, avec ces chambres de verdure, qui renferment les plus petits jardins à taille humaine, ou pourquoi pas réaliser des jardins éphémères qui ne durent qu'un Été." Pour que ce rêve ne devienne réalité, Vincent et Nicolas ont donc créé l'association "La ferme du Lion", et donner du sens à leur projet, "Nous accueillis toutes sortes d'événements culturels. Les devis ont déjà été réalisés pour la création de l’allée, pour réaliser l’étude topographique du lieu." Du temps et de la patience, avec un rendu final qui s'annonce somptueux.

Pourquoi la ferme du Lion ?
Passionné par l’Histoire, étant professeur dans cette matière, Vincent est tombé sur ce nom au cours de l'achat du domaine. "Au tout début, nous ne savions pas que ce lieu s’appelait la ferme du Lion. Au moment signer le compromis de vente chez le notaire, ce nom-là était indiqué. Je me suis renseignais : ce lieu abrite une bâtisse, qui s’appelle Lion, dès le XVIIIe siècle. La maison initiale a été détruite pour laisser place à cette maison en 1865. Depuis, ce lieu se nomme la ferme du Lion."

Son associé

Vincent nous présente "La Ferme du Lion"


Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

LE QUESNOY : Les Quatre Jours de Dunkerque fera une étape départ, le 9 mai
Par François Greuez
Le départ de la deuxième étape des Quatre Jours de Dunkerque sera donné du Quesnoy, le mercredi 9 mai. Une aubaine pour la ville, et le territoire du Pays de Mormal. Et une facture à payer. La recherche des sponsors va commencer.

Le 18 Janvier 2018

FOURMIES : Un crématorium disponible dans l’Avesnois d'ici 2020.
Par François Greuez
La fermeture d’Hautmont avant une réouverture sur Maubeuge, le secteur de l'Avesnois pourrait bientôt ne plus disposer de crématorium. La ville de Fourmies décide d'en faire construire un sur la commune courant 2020.

Le 16 Janvier 2018

MAUBEUGE : L'affaire d'une jeune collégienne aux cheveux colorés désormais clos.
Par François Greuez
Tout à commencer lors d'un échange entre une collégienne de 5e et la direction du collège Notre-Dame-de-Grâce. Cette échange a suscité des débats depuis un article posté par la Voix Du Nord.

Le 12 Janvier 2018

AULNOYE-AYMERIES : La musique ambiancera la médiathèque.
Par François Greuez
La médiathèque d’Aulnoye met en place dès le 13 Janvier, un temps fort musical : l’Apéro-rock. Des concerts auront lieu dans cette médiathèque et c'est gratuit !

Le 11 Janvier 2018

LE QUESNOY : 2018 sera l'année des commémorations néo-zélandaises du centenaire de la première guerre mondiale
Par François Greuez
La ville du Quesnoy sera aussi dans les moments forts des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale dans la région. D’ores et déjà, l’accueil de visiteurs néo-zélandais s’organise.

Le 08 Janvier 2018