NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

MAUBEUGE : Le protoxyde d'azote interdit dans la ville, le maire lance un arrêté municipal.

Face à l'explosion de la consommation du protoxyde d'azote, une drogue à la mode chez les jeunes, la ville de Maubeuge a décidé d'interdire la vente de protoxyde d’azote aux mineurs. Un arrêté municipal a été pris ce jour.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Les magasins, ou les mineurs qui ne respecteraient pas cet arrêté, risquent une contravention de 3e classe (68€ jusqu'à 180€).

Depuis près de deux ans, le phénomène explose en France. Et en particulier dans la région, où l'on voit un peu partout ces petites capsules grises qui jonchent les trottoirs à proximité des écoles et dans la ville même.

 

Le protoxyde d'azote, aussi connu sous le nom de "proto" ou gaz hilarant, est un produit psychoactif, potentiellement mortel à haute dose, en vente libre et à bas coûts. Les 50 recharges ne coûtent qu'une vingtaine d'euros. La raison : le protoxyde d'azote sert à l'origine pour les siphons à chantilly.

Concernant les effets, le protoxyde d’azote entraîne de l’euphorie souvent accompagnée de rires incontrôlables (d’où le nom de gaz hilarant), des effets sédatifs, des maux de tête, des modifications de la conscience, des distorsions visuelles et auditives, de l’agitation, de l’angoisse, des nausées, des vomissements et une faiblesse musculaire.

 

Plusieurs villes de la région ont déjà pris un arrêté municipal comme à Valenciennes et Arras.

 

Du côté du gouvernement, le message est clair « nous sommes pleinement engagés pour lutter à vos côtés, aux côtés de tous les élus locaux contre ce phénomène. Nous devons mettre en œuvre les actions les plus pertinentes, et ces actions passent sûrement, en priorité, par l'école, par les universités, par les acteurs en proximité des jeunes et aussi, peut-être, par les étudiants du service sanitaire »

 

 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

LE QUESNOY : Ce week-end, tous à la 30e édition de la Fête du Lait.
Par François Greuez
La Fête du Lait, fête du Parc naturel régional de l’Avesnois, célèbre ses 30 ans le dimanche 15 septembre !

Le 09 Septembre 2019

FOURMIES : La RD 964, l'heure est au lancement d'une concertation préalable
Par François Greuez
Du 9 au 23 septembre prochain, le Département du Nord lancera une concertation préalable sur le projet de création d’une voie nouvelle sur la RD 964 à Fourmies.

Le 09 Septembre 2019

FOURMIES: Pascal Ackermann s'impose au Grand Prix de Fourmies 2019.
Par François Greuez
L'Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) a remporté dimanche le GP de Fourmies pour la deuxième année consécutive.

Le 08 Septembre 2019

AVESNOIS : Les arts s’invitent toujours plus dans les jardins des Hauts-de-France avec « Jardins en Scène 2019 » 
Par François Greuez
Du 8 au 29 septembre, théâtre, cirque, chanson, musique, arts de la rue... fleuriront dans des lieux naturels d’exception des Hauts-de-France. « Jardins en Scène » clôture la saison estivale en proposant aux habitants des spectacles artistiques de plein air, dans des jardins parfois insolites ou secrets. Cette 11ème édition de « Jardins en Scène » s’annonce encore plus riche que les précédentes, avec 21 spectacles et 79 dates proposées sur 4 week-ends. 

Le 06 Septembre 2019

MAUBEUGE : La ville obtient le label "Cité éducative".
Par François Greuez
Depuis 30 ans, les inégalités de destin ont progressé dans notre pays : selon l’endroit de naissance, sa famille, l’école fréquentée, les chances de réussite ne sont pas les mêmes. C’est pourquoi le ministère chargé de la ville et du logement et le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse ont décidé de mettre en œuvre des mesures fortes à chaque étape du parcours des enfants.

Le 05 Septembre 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais