NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

Les patients de l'avesnois en attente des maisons pluridisciplinaires de santé

Deux nouveaux médecins généralistes se sont déjà installés à Anor et Trélon.


Par Thibaut PAQUIT

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

C'est un projet attendu, même très attendu. Depuis l'annonce de l'ouverture de maisons pluridisciplinaires de santé, l'Avesnois attend de pied ferme qu'elles ouvrent leurs portes.

Les travaux de construction, eux, continuent depuis quelques mois maintenant pour les villes concernées, à savoir Fourmies, Anor et Trélon. Sept années que le projet est lancé, que le projet est pensé pour la population, qui souffrent d'une désertification médicale, "Les élus ont fait leur travail en allant chercher les financements nécessaires. Ils se sont fait aider par un cabinet-conseil qui s’appelle « Méthode et médiation ». "Au sein de l’association, nous avons travaillé sur la préparation de l’arrivée de nos futurs internes et fédéré tous les professionnels médicaux sur le projet." présente le Docteur Yves Dubuissez, respectivement président de l’intercommunalité et de l’Association du pôle de santé du canton de Trélon. 

L’avantage de ces équipements est qu’ils permettront non seulement aux professionnels de travailler ensemble – le patient s’y retrouvera également puisqu’il aura, dans un même lieu, une « palette » de soins à disposition – mais aussi d’accueillir de nouveaux diplômés avec une installation « clés en main » : accueil par des confrères déjà présents, mise à disposition de locaux, utilisation de services communs, "Aujourd’hui, tout ce que nous avons accompli pendant toutes ces années tient la route. L’originalité, c’est que l’essentiel dès le départ, c’était de fédérer la population. Nous avons grandement réussi."

L'actualité : l'arrivée de médecins généralistes à Anor et Trélon

Et depuis, tout avance : un médecin s’est déjà installé sur la ville d’Anor, et sur Trélon, une ancienne interne.

Pour le moment, rien n’est encore acté pour la ville de Fourmies. Une activité que n'arrête pas de son côté le Docteur Yves Dubuissez, "Cela fait 40 ans que je suis médecin sur ce territoire. Je continue, car cela me plait. Par contre, ce qui ne me plait pas c’est de voir de plus en plus de travail pour un médecin. Nous étions 23 médecins à mes débuts, et aujourd’hui, il n’y en a plus que 11" précise-t-il.
De par son expérience, l'idée de voir que la tendance s'inverse le rassure. D'autant que du côté des patients, les interrogations sont toujours là, "Il n’y a pas un jour sans que mes patients ne me demandent quand les maisons ouvrent, qui va venir, etc. Ils sont très en attente ! La préoccupation première des parents avec de jeunes enfants et des personnes de plus de 70 ans, c’est la santé. C’est un territoire, dans sa globalité, qui perd ses meilleurs atouts. 1 diplômé sur 60 revient au pays : c’est un des taux les plus bas de France."

C'est un projet d'avenir, qui n'a pour le moment pas été freiné par un retard dans les travaux, dans le recrutement. Tout va dans le bon sens "et j'en suis ravi, poursuit Yves Dubuissez. On aura plus de temps pour pouvoir bien gérer nos patients, plus de temps pour nous, et nous aurons un outil remarquable. Aujourd’hui, nous sommes trois médecins qui accueillent six internes par an. L’idée c’est que le projet en place, nous puissions ensuite accueillir et aider les secteurs de l’Avesnois qui en ont le plus besoin. Je suis raisonnablement optimiste. Je me suis déjà dit que je ne pouvais pas continuer comme cela, virgule, mais je ne peux pas faire autrement, virgule, parce que je ne peux pas laisser les patients sans médecin."

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...

Son associé

Le Docteur Yves Dubuissez, fait le point


Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

AVESNOIS: Sécheresse dans le Nord, le Préfet adapte les restrictions de consommations en eau en vigueur jusqu'au 30 Septembre. L'Avesnois concerné.
Par François Greuez
Le 9 avril dernier, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, décidait de placer le département du Nord en alerte sécheresse. 

Le 20 Juillet 2019

AVESNOIS : Quelle était la qualité de l’air en 2018 sur le territoire ?
Par François Greuez
Le bilan territorial 2018 de la qualité de l’air sur la Communauté d’Agglomération Maubeuge-Val de Sambre est sorti. L’amélioration de la qualité de l’air bénéficie à tous, sans exception. Dans le cadre de ses missions, Atmo Hauts-de- France implique toujours plus les citoyens autour des enjeux liés à la qualité de l’air.

Le 19 Juillet 2019

AVESNOIS : Une fresque géante pour le Tour de France réalisée sur une parcelle de Solre-le-Château.
Par François Greuez
A l’occasion du Tour de France le lundi 8 juillet dernier, les agriculteurs ont souhaité réaliser une fresque sur une parcelle à Solre-le-Château ! Un pari réussi, en vu du nombre de spectateurs à l’occasion du passage des coureurs et d’une diffusion officielle à la télévision dans plus de 190 pays ! 

Le 18 Juillet 2019

JEUMONT : La ville met en place des fascines à proximité de la Cité des Floralies
Par François Greuez
Début juillet, la commune de Jeumont a mis en place des fascines à proximité de la Cité des Floralies.

Le 18 Juillet 2019

AVESNOIS : Le magasin TATI à Louvroil ferme ses portes en 2020.
Par François Greuez
Treize magasins de l’enseigne Tati vont fermer et une centaine va passer sous pavillon Gifi. Le magasin situé à Louvroil fait parti de cette liste, elle fermera l'année prochaine.

Le 18 Juillet 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais