NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

Le Quesnoy : Une ancienne gendarmerie devient propriété néo-zélandaise.

La signature du protocole d’achat et de vente de l’ancienne gendarmerie, rue Achille-Carlier, a été actée de façon symbolique, ce mercredi matin. C’est un groupe d’investisseurs néo-zélandais qui l’acquiert. La reconversion du site en hôtel et musée est désormais lancée.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Le drapeau néo-zélandais trône en bonne place sur la table de la salle des mariages de l’hôtel de ville. Tout un symbole lorsqu’il s’agit de parapher, ce mercredi matin, de façon officielle, l’acte d’achat et de vente au New Zealand War Memorial Museum Trust, un groupe d’investisseurs privés.


En fait, il ne s’agit que d’un protocole de vente, qui sera officialisé dans les prochains jours lorsque le dossier sera complété du dossier pyrotechnique

Il n’aura finalement fallu attendre que trois ans, entre l’Anzac Day, en 2014, la visite par Herbert Farrant de l’ancienne gendarmerie, aujourd’hui désaffectée, et la signature de l’achat de cette même bâtisse par des investisseurs néo-zélandais.


Une signature qui arrive à point nommé pour la ville du Quesnoy qui, chaque année, accueille huit cents Néo-Zélandais, et qui fait partie d’une soixantaine de dossiers en passe d’être labellisés dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale.


Quant au New Zealand War Memorial Museum Trust, représenté par son président Greg Moyle, il a lancé en juillet une levée de fonds auprès des Néo-Zélandais.


Après l’acquisition de la bâtisse, (pour environ 650 000 €), il faudra attendre six mois pour obtenir les autorisations afin de transformer le bâtiment en musée, lequel pourrait ouvrir pour le 4 novembre 2018, date du centenaire de la Libération du Quesnoy par les troupes néo-zélandaises. La première phase du projet est estimée à 7 millions d’euros. Le chantier dévolu à l’hôtel interviendra dans un second temps.
 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

LE QUESNOY : Ce week-end, tous à la 30e édition de la Fête du Lait.
Par François Greuez
La Fête du Lait, fête du Parc naturel régional de l’Avesnois, célèbre ses 30 ans le dimanche 15 septembre !

Le 09 Septembre 2019

FOURMIES : La RD 964, l'heure est au lancement d'une concertation préalable
Par François Greuez
Du 9 au 23 septembre prochain, le Département du Nord lancera une concertation préalable sur le projet de création d’une voie nouvelle sur la RD 964 à Fourmies.

Le 09 Septembre 2019

FOURMIES: Pascal Ackermann s'impose au Grand Prix de Fourmies 2019.
Par François Greuez
L'Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) a remporté dimanche le GP de Fourmies pour la deuxième année consécutive.

Le 08 Septembre 2019

AVESNOIS : Les arts s’invitent toujours plus dans les jardins des Hauts-de-France avec « Jardins en Scène 2019 » 
Par François Greuez
Du 8 au 29 septembre, théâtre, cirque, chanson, musique, arts de la rue... fleuriront dans des lieux naturels d’exception des Hauts-de-France. « Jardins en Scène » clôture la saison estivale en proposant aux habitants des spectacles artistiques de plein air, dans des jardins parfois insolites ou secrets. Cette 11ème édition de « Jardins en Scène » s’annonce encore plus riche que les précédentes, avec 21 spectacles et 79 dates proposées sur 4 week-ends. 

Le 06 Septembre 2019

MAUBEUGE : La ville obtient le label "Cité éducative".
Par François Greuez
Depuis 30 ans, les inégalités de destin ont progressé dans notre pays : selon l’endroit de naissance, sa famille, l’école fréquentée, les chances de réussite ne sont pas les mêmes. C’est pourquoi le ministère chargé de la ville et du logement et le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse ont décidé de mettre en œuvre des mesures fortes à chaque étape du parcours des enfants.

Le 05 Septembre 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais