NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Sur le terrain

Le Quesnoy : Une ancienne gendarmerie devient propriété néo-zélandaise.

La signature du protocole d’achat et de vente de l’ancienne gendarmerie, rue Achille-Carlier, a été actée de façon symbolique, ce mercredi matin. C’est un groupe d’investisseurs néo-zélandais qui l’acquiert. La reconversion du site en hôtel et musée est désormais lancée.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Le drapeau néo-zélandais trône en bonne place sur la table de la salle des mariages de l’hôtel de ville. Tout un symbole lorsqu’il s’agit de parapher, ce mercredi matin, de façon officielle, l’acte d’achat et de vente au New Zealand War Memorial Museum Trust, un groupe d’investisseurs privés.


En fait, il ne s’agit que d’un protocole de vente, qui sera officialisé dans les prochains jours lorsque le dossier sera complété du dossier pyrotechnique

Il n’aura finalement fallu attendre que trois ans, entre l’Anzac Day, en 2014, la visite par Herbert Farrant de l’ancienne gendarmerie, aujourd’hui désaffectée, et la signature de l’achat de cette même bâtisse par des investisseurs néo-zélandais.


Une signature qui arrive à point nommé pour la ville du Quesnoy qui, chaque année, accueille huit cents Néo-Zélandais, et qui fait partie d’une soixantaine de dossiers en passe d’être labellisés dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale.


Quant au New Zealand War Memorial Museum Trust, représenté par son président Greg Moyle, il a lancé en juillet une levée de fonds auprès des Néo-Zélandais.


Après l’acquisition de la bâtisse, (pour environ 650 000 €), il faudra attendre six mois pour obtenir les autorisations afin de transformer le bâtiment en musée, lequel pourrait ouvrir pour le 4 novembre 2018, date du centenaire de la Libération du Quesnoy par les troupes néo-zélandaises. La première phase du projet est estimée à 7 millions d’euros. Le chantier dévolu à l’hôtel interviendra dans un second temps.
 

Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

AULNOYE AYMERIES : Le festival « Les Nuits Secrètes » dévoilent ses premières têtes d'affiche.
Par François Greuez
Le festival aura lieu seulement fin Juillet, que les organisateurs dévoilent ses premières têtes d'affiche, qui viendront ambiancer les scènes d'Aulnoye Aymeries.

Le 13 Décembre 2017

JEUMONT : La ville a enfin reçue l'écharpe d'or !
Par François Greuez
Le mardi 5 décembre, c’est au Sénat à Paris que Pascal Ori, 1er adjoint de la commune chargé des Grands projets et de la tranquillité publique, accompagné de Sylvain Jenot, conseiller délégué à l’urbanisme, environnement et cadre de vie, avec Carole Fontaine, responsable de la police municipale et Arnaud Poiré, brigadier chef principal, se sont vus remettre pour la commune de Jeumont le 1er prix de la catégorie 5000 à 10000 habitants.

Le 11 Décembre 2017

FOURMIES : Un grand projet pour le futur Eco Quartier de la commune.
Par François Greuez
Mickaël Hiraux, le Maire de Fourmies, a présenté à la population, lors d’une réunion publique, un projet d’écoquartier que la ville souhaite construire dans le faubourg de la gare.

Le 08 Décembre 2017

MAUBEUGE : Le zoo bat un record de fréquentation en 2017 avec plus de 186 000 visiteurs
Par François Greuez
Le parc animalier de Maubeuge a accueilli 186 469 visiteurs en 2017. C’est 10 000 de plus qu’en 2016. Le zoo héberge 300 animaux, de 60 espèces différentes.

Le 06 Décembre 2017

LE QUESNOY : La cité scolaire Eugène-Thomas poursuit sa modernisation.
Par François Greuez
Après la reconstruction du collège, place à la réhabilitation du lycée. Lors d’une réunion avec le conseil régional des Hauts-de-France, le devenir de l’établissement Eugène-Thomas a été évoqué, ainsi que les travaux déjà réalisés. Un gros chantier qui devrait se poursuivre, au minimum, jusqu’en 2021.

Le 06 Décembre 2017