NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Sur le terrain

Le Quesnoy : Une ancienne gendarmerie devient propriété néo-zélandaise.

La signature du protocole d’achat et de vente de l’ancienne gendarmerie, rue Achille-Carlier, a été actée de façon symbolique, ce mercredi matin. C’est un groupe d’investisseurs néo-zélandais qui l’acquiert. La reconversion du site en hôtel et musée est désormais lancée.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Le drapeau néo-zélandais trône en bonne place sur la table de la salle des mariages de l’hôtel de ville. Tout un symbole lorsqu’il s’agit de parapher, ce mercredi matin, de façon officielle, l’acte d’achat et de vente au New Zealand War Memorial Museum Trust, un groupe d’investisseurs privés.


En fait, il ne s’agit que d’un protocole de vente, qui sera officialisé dans les prochains jours lorsque le dossier sera complété du dossier pyrotechnique

Il n’aura finalement fallu attendre que trois ans, entre l’Anzac Day, en 2014, la visite par Herbert Farrant de l’ancienne gendarmerie, aujourd’hui désaffectée, et la signature de l’achat de cette même bâtisse par des investisseurs néo-zélandais.


Une signature qui arrive à point nommé pour la ville du Quesnoy qui, chaque année, accueille huit cents Néo-Zélandais, et qui fait partie d’une soixantaine de dossiers en passe d’être labellisés dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale.


Quant au New Zealand War Memorial Museum Trust, représenté par son président Greg Moyle, il a lancé en juillet une levée de fonds auprès des Néo-Zélandais.


Après l’acquisition de la bâtisse, (pour environ 650 000 €), il faudra attendre six mois pour obtenir les autorisations afin de transformer le bâtiment en musée, lequel pourrait ouvrir pour le 4 novembre 2018, date du centenaire de la Libération du Quesnoy par les troupes néo-zélandaises. La première phase du projet est estimée à 7 millions d’euros. Le chantier dévolu à l’hôtel interviendra dans un second temps.
 

Web tv

Vidéo associée

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

AULNOYE-AYMERIES : Clap de fin pour les Nuits Secrètes 2018.
Par François Greuez
Ce 29 Juillet, clôturait le troisième et dernier jour de cette édition 2018 du festival des Nuits Secrètes, un dimanche qui se termine en une grosse fiesta en pleine air. Plus de 45.000 festivaliers lors de ces 3 jours. Défi réussi pour les organisateurs !

Le 30 Juillet 2018

AULNOYE-AYMERIES: Le camping, un haut lieu des festivaliers des Nuits Secrètes.
Par François GREUEZ
Trois jours de festivals, ça paraît un peu long, mais pour les festivaliers venant de loin comme de près, prendre l'option Camping reste obligatoire (pour certain(e)s).

Le 29 Juillet 2018

AULNOYE-AYMERIES : Un maximum de fun pour la deuxième journée des Nuits Secrètes !
Par François GREUEZ
Pour cette deuxième journée des Nuits Secrètes, il y avait deux fois plus de festivaliers, on avait eu droit à des artistes déjantés avec des sons bien électriques.

Le 29 Juillet 2018

AULNOYE-AYMERIES : Simple, basique pour le 1er jour des Nuits Secrètes.
Par François GREUEZ
Le 1er jour du festival des Nuits Secrètes reste toujours un avant goût, avant la reprise dès ce 28 Juillet. Nous avons eu droit pour la première journée, un magnifique panel d'artiste comme Jain et Orelsan.

Le 28 Juillet 2018

AULNOYE-AYMERIES : Les organisateurs des Nuits Secrètes organisés face à la canicule.
Par François Greuez
Dès ce 27 Juillet jusqu'au 29 Juillet, le festival des Nuits Secrètes investit Aulnoye Aymeries. Une visite presse était organisée ce 26 Juillet en présence des organisateurs.

Le 26 Juillet 2018