NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

HAUTMONT : le préfet annonce la fermeture de la salle de prière As-sunnah d’Hautmont pour apologie du terrorisme

Le 13 décembre 2018, Michel Lalande, préfet du Nord, a fait notifier, par les services de police, l’arrêté de fermeture, pour une durée de six mois, de la salle de prière As-Sunnah d’Hautmont. Cette décision remise en mains propres aux responsables de la salle entrera en vigueur dans 48 heures, soit le samedi 15 décembre à 14heures 30. .


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

En application de l’article L. 227-1 du code de la sécurité intérieure, « aux seules fins de prévenir la commission d’actes de terrorisme », Michel Lalande, préfet du Nord, a prononcé la fermeture de cette salle de prière, car les idées qui y sont diffusées et les activités qui s’y déroulent provoquent à la violence, à la haine et à la discrimination et font l’apologie d’actes de terrorisme.

C’est ainsi que les propos tenus lors de prêches ont clairement provoqué à la haine et à la violence envers les non-croyants. De même, des conférences ont été organisées au sein de ce lieu de culte, au cours desquelles les intervenants ont tenu des propos de même nature.

Compte-tenu des éléments recueillis par les services spécialisés et de la diffusion récurrente de messages de provocation à la violence, Michel Lalande a ordonné la fermeture de la salle de prière As-Sunnah pour une durée de six mois.

Cette action s’inscrit dans une stratégie globale de lutte contre les extrémismes de quelque nature qu’ils soient et qui peuvent mettre en danger la cohésion et la sécurité nationales.

Cette fermeture confirme le caractère résolu de l’action des services de sécurité dans le Nord. Elle intervient quelques semaines après celle du centre Zahra de Grande-Synthe et alors que, en un an, Michel Lalande a fait procéder à 15 visites domiciliaires chez des individus connus pour leur radicalisation.

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

LE QUESNOY : Ce week-end, tous à la 30e édition de la Fête du Lait.
Par François Greuez
La Fête du Lait, fête du Parc naturel régional de l’Avesnois, célèbre ses 30 ans le dimanche 15 septembre !

Le 09 Septembre 2019

FOURMIES : La RD 964, l'heure est au lancement d'une concertation préalable
Par François Greuez
Du 9 au 23 septembre prochain, le Département du Nord lancera une concertation préalable sur le projet de création d’une voie nouvelle sur la RD 964 à Fourmies.

Le 09 Septembre 2019

FOURMIES: Pascal Ackermann s'impose au Grand Prix de Fourmies 2019.
Par François Greuez
L'Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) a remporté dimanche le GP de Fourmies pour la deuxième année consécutive.

Le 08 Septembre 2019

AVESNOIS : Les arts s’invitent toujours plus dans les jardins des Hauts-de-France avec « Jardins en Scène 2019 » 
Par François Greuez
Du 8 au 29 septembre, théâtre, cirque, chanson, musique, arts de la rue... fleuriront dans des lieux naturels d’exception des Hauts-de-France. « Jardins en Scène » clôture la saison estivale en proposant aux habitants des spectacles artistiques de plein air, dans des jardins parfois insolites ou secrets. Cette 11ème édition de « Jardins en Scène » s’annonce encore plus riche que les précédentes, avec 21 spectacles et 79 dates proposées sur 4 week-ends. 

Le 06 Septembre 2019

MAUBEUGE : La ville obtient le label "Cité éducative".
Par François Greuez
Depuis 30 ans, les inégalités de destin ont progressé dans notre pays : selon l’endroit de naissance, sa famille, l’école fréquentée, les chances de réussite ne sont pas les mêmes. C’est pourquoi le ministère chargé de la ville et du logement et le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse ont décidé de mettre en œuvre des mesures fortes à chaque étape du parcours des enfants.

Le 05 Septembre 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais