NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

DOUAI : Une Charte pause méridienne pour développer la qualité des accueils périscolaires proposés aux enfants et aux familles.

La ville de Douai s’est fixé, depuis de nombreuses années, l’objectif de développer la qualité des accueils périscolaires proposés aux enfants et aux familles.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Dans un contexte de croissance de la fréquentation (1 700 enfants sont inscrits au service de restauration et 1 500 repas sont servis en moyenne chaque jour aux enfants des écoles élémentaires et maternelles sur 28 sites de restauration scolaire) et afin d’améliorer les conditions d’accueil des enfants favorisant leur bien-être et leur épanouissement, la ville de Douai a souhaité entamer une démarche de réflexion autour de ce temps avec les encadrants, les parents élus, l’inspection et les enfants.

 

La charte de la pause méridienne
La charte de la pause méridienne s'articule autour de 5 grands thèmes : les objectifs de la pause méridienne, les moyens humains, les moyens matériels, le déroulement chronologique et le respect des règles de vie.

Une Charte, pour quoi faire ?
La Ville de Douai s'est fixé, depuis de nombreuses années, l'objectif de développer la qualité des accueils périscolaires proposés aux enfants et aux familles. Ces accueils sont pour les enfants de véritables lieux d'éducation et de socialisation. Ils sont des interfaces entre le temps de la vie familiale et le temps scolaire réservé aux apprentissages. Le temps de l’interclasse du midi, appelé pause méridienne et qui correspond à un temps périscolaire, est placé directement sous la responsabilité de la ville de Douai. C’est un moment charnière entre deux périodes de travail scolaire où chaque enfant doit pouvoir récupérer de sa matinée en classe, se détendre et bénéficier pleinement du repas servi. Le temps de midi des enfants entre 11h45 et 13h45 appelé pause méridienne correspond à un temps périscolaire, placé directement sous la responsabilité du Maire de Douai.

Des adultes, aux compétences et missions diverses, agents de restauration, ATSEM, animateurs, enseignants composent l'équipe éducative au service de l'enfant. La charte vise donc à être un outil de référence pour favoriser l'échange entre les différents acteurs de la communauté éducative, afin que chacun trouve sa place dans le groupe. Elle contribue à définir les valeurs éducatives, à développer et faire connaître les actions du personnel encadrant la pause méridienne, en lui fournissant son cadre de référence propre.

Comment a-t-elle été élaborée ?
Une réflexion collective et des apports de tous les membres de la communauté éducative ont permis la rédaction de cette charte. C’est l’aboutissement d’un travail approfondi et mené de façon collaborative par l’ensemble des acteurs. Un comité de pilotage a été institué en décembre 2018. Il est composé du Maire, de l’Adjointe au maire chargée des affaires scolaires et de l’enfance, de l’Inspecteur de l’Éducation nationale, de directeurs d’écoles et d’agents des sites pilotes retenus dans le cadre du diagnostic établi par la Ligue de l’enseignement. Une première phase a été consacrée à l’établissement d’un diagnostic et état des lieux de 10 sites de restauration scolaire représentatifs des sites de la ville de Douai. Pour cela, la ville de Douai s’est faite accompagnée par la Ligue de l’enseignement du Nord, qui a contribué à la rédaction d’une norme AFNOR sur la restauration scolaire. La rédaction de cette charte s’est appuyée sur 3 groupes de travail alliant les agents intervenants en pause méridienne (enseignants, directeurs d’école, ATSEM, animateurs …), qui se sont réunis à plusieurs reprises pour réfléchir aux objectifs de la pause méridienne, à la définition de leur rôle et missions et décliner les activités possibles pendant la pause méridienne. Dans le cadre de cette démarche de concertation, plusieurs rencontres ont été organisées avec les parents afin de présenter et travailler sur les propositions des 3 groupes de travail. De même, les enfants se restaurant dans les sites pilotes ont été sollicités sur divers points de la charte de la pause méridienne.


 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

LE QUESNOY : Ce week-end, tous à la 30e édition de la Fête du Lait.
Par François Greuez
La Fête du Lait, fête du Parc naturel régional de l’Avesnois, célèbre ses 30 ans le dimanche 15 septembre !

Le 09 Septembre 2019

FOURMIES : La RD 964, l'heure est au lancement d'une concertation préalable
Par François Greuez
Du 9 au 23 septembre prochain, le Département du Nord lancera une concertation préalable sur le projet de création d’une voie nouvelle sur la RD 964 à Fourmies.

Le 09 Septembre 2019

FOURMIES: Pascal Ackermann s'impose au Grand Prix de Fourmies 2019.
Par François Greuez
L'Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) a remporté dimanche le GP de Fourmies pour la deuxième année consécutive.

Le 08 Septembre 2019

AVESNOIS : Les arts s’invitent toujours plus dans les jardins des Hauts-de-France avec « Jardins en Scène 2019 » 
Par François Greuez
Du 8 au 29 septembre, théâtre, cirque, chanson, musique, arts de la rue... fleuriront dans des lieux naturels d’exception des Hauts-de-France. « Jardins en Scène » clôture la saison estivale en proposant aux habitants des spectacles artistiques de plein air, dans des jardins parfois insolites ou secrets. Cette 11ème édition de « Jardins en Scène » s’annonce encore plus riche que les précédentes, avec 21 spectacles et 79 dates proposées sur 4 week-ends. 

Le 06 Septembre 2019

MAUBEUGE : La ville obtient le label "Cité éducative".
Par François Greuez
Depuis 30 ans, les inégalités de destin ont progressé dans notre pays : selon l’endroit de naissance, sa famille, l’école fréquentée, les chances de réussite ne sont pas les mêmes. C’est pourquoi le ministère chargé de la ville et du logement et le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse ont décidé de mettre en œuvre des mesures fortes à chaque étape du parcours des enfants.

Le 05 Septembre 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais