NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

AVESNES-SUR-HELPE : Les commerçants de la ville ne veulent plus (pour l’instant) du marché de Noël sur la place

Un certain nombre de commerçants avesnois refusent de faire les frais du conflit opposant la municipalité à l’association L’Avesnois en action organisatrice depuis trois ans du marché de Noël de la ville. Et demandent à ce que le marché de Noël se fasse ailleurs que sur la place Leclerc.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

C’est un nouvel épisode qui se joue à Avesnes-sur-Helpe à propos du marché de Noël. Un certain nombre de commerçants du centre ville demandent à la municipalité à ce que « le marché de Noël se fasse ailleurs que sur la place  ».


Jusqu’alors, les commerçants du centre-ville étaient favorables à ce que l’événement ait lieu sur la place Leclerc.


D’autant que «  depuis sa création, le marché de Noël ne cesse de croître en festivités et en nombre de visiteurs grâce à l’organisation de l’association L’Avesnois en action  ». Sauf que l’organisation du Village de Noël (le marché de Noël) se trouve au cœur d’un conflit entre L’Avesnois en action et la municipalité.

Lors d’un repas entre les membres de l’association, le trésorier de l’Avesnois en action aurait eu une franche discussion avec un autre membre, en la personne de Robert Larive, qui se trouve être aussi le chef des services techniques de la ville. Depuis, Marie-Annick Dezitter, maire, ne souhaite pas que les chalets soient montés par les employés communaux comme précédemment.


Tandis que la maire assure qu’il y aura bien un marché de Noël, les commerçants, eux, s’interrogent. «  Comment pensez-vous qu’un changement d’organisateur à 45 jours de l’événement, sans aucune préparation jusqu’à aujourd’hui, puisse être aussi bien ficelé et attractif qu’un projet avancé de six mois et déjà totalement prêt et maintenant rodé  ?  » écrivent-ils à l’attention de Marie-Annick Dezitter.

Clairement, ils ne veulent pas pâtir d’un désaccord pour lequel ils ne peuvent rien et subir un marché de Noël sur la place à l’intérêt commercial moindre qu’auparavant selon eux.


Affaire à suivre ...
 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

AVESNOIS: Sécheresse dans le Nord, le Préfet adapte les restrictions de consommations en eau en vigueur jusqu'au 30 Septembre. L'Avesnois concerné.
Par François Greuez
Le 9 avril dernier, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, décidait de placer le département du Nord en alerte sécheresse. 

Le 20 Juillet 2019

AVESNOIS : Quelle était la qualité de l’air en 2018 sur le territoire ?
Par François Greuez
Le bilan territorial 2018 de la qualité de l’air sur la Communauté d’Agglomération Maubeuge-Val de Sambre est sorti. L’amélioration de la qualité de l’air bénéficie à tous, sans exception. Dans le cadre de ses missions, Atmo Hauts-de- France implique toujours plus les citoyens autour des enjeux liés à la qualité de l’air.

Le 19 Juillet 2019

AVESNOIS : Une fresque géante pour le Tour de France réalisée sur une parcelle de Solre-le-Château.
Par François Greuez
A l’occasion du Tour de France le lundi 8 juillet dernier, les agriculteurs ont souhaité réaliser une fresque sur une parcelle à Solre-le-Château ! Un pari réussi, en vu du nombre de spectateurs à l’occasion du passage des coureurs et d’une diffusion officielle à la télévision dans plus de 190 pays ! 

Le 18 Juillet 2019

JEUMONT : La ville met en place des fascines à proximité de la Cité des Floralies
Par François Greuez
Début juillet, la commune de Jeumont a mis en place des fascines à proximité de la Cité des Floralies.

Le 18 Juillet 2019

AVESNOIS : Le magasin TATI à Louvroil ferme ses portes en 2020.
Par François Greuez
Treize magasins de l’enseigne Tati vont fermer et une centaine va passer sous pavillon Gifi. Le magasin situé à Louvroil fait parti de cette liste, elle fermera l'année prochaine.

Le 18 Juillet 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais