NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

AULNOYE-AYMERIES : Le festival Les Nuits Secrètes respecte le développement durable.

À force de cultiver l’art du mystère, la démarche des Nuits Secrètes en faveur du développement durable ne date ni d’hier, ni de l’année dernière.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

À l’heure où ce concept est brandi comme un étendard par tout le monde (et donc un peu n’importe qui), il est sage de rappeler que la responsabilité des festivals ne se limite pas à un concours de bennes ni à une pyramide d’ecocups mais bel et bien à un engagement global.

Ainsi, depuis leur première édition en 2002, les Nuits Secrètes ont fait le choix d’une diversité (programmation, tremplin, patrimoine), d’une agriculture (achat locaux, produits de saison), d’une accessibilité (tarifs, handicap, prévention) et d’une empreinte écologique (énergie basse consommation, circuit-court, responsabilité des prestataires) qui vont toutes dans le même sens : le bon.

Des artistes nourris au grand air, 100% local et 70% bio, une carte aux bars 100% locale : limonade de St Omer, jus de pomme made in la Pommeraie du Courtil sans compter toutes les bières made in Hauts de France, des points d’eau pour abreuver les gourdes.

Du bon, du local, du fait maison, une offre VG et végan et une charte d'écoresponsabilité signée par nos prestataires (traiteur ou foodtrucks).

Une collaboration et une création inédite avec la créatrice lilloise Clivia Nobili pour les 10 ans de sa marque (indice : banane).

Une gestion optimale des déchets, une signalétique de tri spécifique au festival, des points de collecte éco-designés et animés par des bénévoles ainsi qu'une sensibilisation à la propreté des sites grâce à l’opération éco-change : retour de gobelets contre une boisson, vaisselle biodégradable, déchets compostables, gobelets jetables : ça va recycler sévère !

Une scénographie « éco conçue » réalisée quasi exclusivement à partir de matériaux de récupération et de palettes ce qui permet de générer très peu de déchets et d’éviter une surconsommation de bois. (tout se monte et se démonte !).

L’utilisation d’un groupe électrogène révolutionnaire (une première en Europe aux Nuits Secrètes !) pour alimenter la grande scène (une émission d’oxyde d’azote (NOX) de 0.8 g) des éclairages LED pour toutes les scènes.

Des parkings à vélos sécurisés et des parcours secrets à bicyclette pour découvrir la campagne Avesnoise et comme chaque année, l’opération régionale l’éTER permet au public de venir au Festival pour 2 euros A/R et de rentrer en toute sécurité en train de nuit chaque soir vers Valenciennes, Lille et St Quentin.

Solidaires : 80 personnes se rendent au festival gratuitement en moyenne chaque année grâce au principe solidaire de la cagnotte « nuits suspendues »

 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

MAUBEUGE : Des vélos et rosalies pour les amateurs de promenade.
Par François Greuez
Tous les mercredis et samedis jusque 19h, les amateurs de promenade écologique peuvent louer un véhicule électrique sur le parking en face du zoo.

Le 14 Août 2019

JEUMONT : L’auteur Annie Degroote présente à la Médiathèque de Jeumont le samedi 5 octobre.
Par François Greuez
Auteur, femme de spectacle, chroniqueuse à la Voix du Nord puis à France Bleu, sociétaire des Gens de Lettres, marraine d’un géant de Flandre, marraine de l’ADAN (association des auteurs des Hauts de France, marraine du salon du livre les Bouquinales , Annie Degroote a signé   de nombreux romans  et ouvrages qui sont, pour la plupart, des hommages littéraires  et historiques à sa région natale  des Hauts de France.

Le 12 Août 2019

BAVAY : Curieux antiquaires, les débuts de l’archéologie à Bavay aux XVIIIe et XIXe siècle
Par François Greuez
L'antiquaire est par définition un grand collectionneur... Mais, celui que nous connaissons aujourd'hui et celui des XVIIIe et XIXe siècles sont bien différents.

Le 05 Août 2019

AVESNOIS : Sécheresse, le bassin de la Sambre passe en "alerte".
Par François Greuez
Le 9 avril dernier, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, décidait de placer le département du Nord en alerte sécheresse. Le déficit pluviométrique persistant, les niveaux des nappes d’eau demeurant faibles, les débits des cours d’eau diminuant rapidement, aucune amélioration de la situation n’est attendue. Une nouvelle dégradation est même observée, notamment en surface, du fait de l’épisode de canicule. C’est pourquoi, le préfet renforce les restrictions de consommation en eau jusqu’au 30 septembre.

Le 03 Août 2019

AVESNOIS : Rencontre avec le Chef Christophe
Par François Greuez
Une rencontre avec Suzanne et Christophe. Ce dernier, si vous êtes amateur de cuisine, vous le connaissez forcément, 750g.com et ses 80 000 recettes en ligne, c’est lui !

Le 02 Août 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais