NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Sur le terrain

AUBY : Une journée de communion pour les 70 ans des Francas du Nord.

Dans le cadre des 70 ans de l'association départementale des Francas du Nord, une journée a été organisée ce 11 Octobre à la médiathèque d'Auby, sur le sujet des droits de l'enfant.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Qu'est ce que les Francas ?

La Fédération nationale des Francas est un mouvement d'éducation populaire créé en 1944 (FFC, Mouvement des Francs et Franches Camarades) par des militants provenant des Éclaireuses éclaireurs de France, des Ceméa et des Auberges de Jeunesse.

Une association nationale complémentaire de l'école, reconnue d'utilité publique et agréée par différents ministères, la fédération nationale des Francas rassemble 81 associations départementales et regroupe près de 15 000 adhérents, 1 541 personnes morales, 5 000 centres de loisirs, 3 000 collectivités territoriales.

Les Francas représentent annuellement 1,2 million d’enfants accueillis, 50 000 bénévoles mobilisés, 17 570 stagiaires (BAFA ,BAFD, BPJEPS), 1 000 professionnels formés et qui organisent l’animation d’échanges avec 77 organisations étrangères de jeunesse.

 

Lors de cette journée, le lycée professionnel d'Ambroise Croizat, le centre-socio culturel de Somain et le centre social Picasso d'Auby ont pu écouter, découvrir, regarder, parler sur différents activités proposés par les Francas du Nord.

Un gros programme avec des expositions sur l'histoire des Francas d'hier à aujourd'hui, l'historique de la participation du Lycée Croizat au concours d'affiches et sur les droits de l’enfant .

Suivant ensuite, un détour par l'image en continu des réalisations du lycée Ambroise, le collège Victor Hugo d'Auby, des centres de loisirs éducatifs Francas de Lille, le centre socio-culturel Largillier de Somain et l'espace éducatif d'Hellemmes.

Des animations avec un atelier Graines de Philo avec les lycéens sur le thème du refus de la misère, un café causerie avec le centre socio de Somain et le centre social d'Auby et des ateliers jeux de société, de jeux d'écriture et de discussion.

Pour finir avec une grande table ronde avec pour sujet : « Comment faire en sorte de développer une éducation aux droits sur tous les territoires pour que tous les enfants y aient accès ? »

A la fin de cette journée , l'ensemble des jeunes ont quittés la médiathèque avec beaucoup d'informations en tête et on pu discuter tous ensemble dans la joie et la bonne humeur !

 

 

 

Web tv

Vidéo associée

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

AVESNOIS : La radio numérique arrive (tout bientôt) dans la Sambre-Avesnois
Par François Greuez
A l’image d’une société où le tout numérique bouleverse notre quotidien, le prochain changement notable pourrait être la numérisation de la fameuse bande FM ? Elle débarque chez nous !

Le 20 Juin 2018

MAUBEUGE : Renault envisage de grands investissements pour les véhicules électriques.
Par François Greuez
Le Groupe Renault a annoncé jeudi, le déploiement de son plan stratégique Drive The Future, avec un investissement de plus d'un milliard d'euros sur le développement et la production électrique en France. Les usines de Douai et Maubeuge sont concernées.

Le 14 Juin 2018

EPPE SAUVAGE : La maison des sports et de la nature du ValJoly a été inaugurée ce week-end.
Par François Greuez
À 130 kilomètres de Lille et 100 kilomètres de Bruxelles, autour d’un lac de 130 hectares niché au cœur de l’Avesnois, la station touristique du ValJoly propose toute une gamme de loisirs et de découverte pour les amoureux de la nature.

Le 04 Juin 2018

AULNOYE-AYMERIES : Mise en vente des parcours secrets des Nuits Secrètes 2018.
Par François Greuez
Les organisateurs des Nuits Secrètes mettent en place la mise en vente des parcours secrets pour cette nouvelle édition des Nuits Secrètes qui aura lieu du 28 au 30 Juillet.

Le 24 Mai 2018

AVESNOIS : Les magasins Carrefour à la recherche de repreneur dans les Hauts de France.
Par François Greuez
Un dossier difficile à digérer pour les salariés, sauf un miracle. Au 4 juin, si les Carrefour Contact n'ont toujours pas de repreneur, ils seront dans l'obligation de devoir fermer.

Le 22 Mai 2018