NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

(VIDÉO) Avant sa fermeture prochaine, on fait le bilan 2016 de la fréquentation du zoo de Maubeuge

50 ans après son ouverture, il fait toujours recette auprès des habitants des Hauts-de-France


Par Thibaut PAQUIT

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Magnifiquement situé, en plein centre-ville, perché au sein de la cité Vauban, le zoo de Maubeuge est une institution depuis des années avec une offre très complète. Lions, Kangourous antilope, Élephants, Girafes, Hippopotames, par exemple, sont les véritables stars du lieu. 

Niveau fréquentation, on dépasse pratiquement la barre des 165 000 visiteurs. C'est un excellent chiffre, pour un zoo municipal installé au coeur des fortifications de Vauban et dans une ville qui compte 32 000 habitants. Il existe au sein de ce zoo une proximité entre les animaux et le public. On y croise pendant notre visite plusieurs soigneurs qui n'hésitent à discuter, à montrer ce qu’ils font. Cette relation, c’est l’une des forces de ce zoo atypique, avec une vraie démarche pédagogique. Les animaux sont certes encerclés de grillages, mais le zoo reste aussi un maitre dans sa mission de conservation des espèces menacées, comme pour cette espèce très rare de panthère de Skri Lanka (voir notre vidéo).

Pour la sécurité, pas de risque : le lieu n'a rencontré aucun problème, en ne renforçant pas sa sécurité. Pour une à deux heures de visite dans ce lieu magique, yeux dans les yeux avec ces animaux fascinants et éblouissants, le zoo de Maubeuge a encore de très beaux jours devant lui.

Vidéo avec le directeur du zoo, Jimmy Ebel

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées


Retour

Autres articles :

MAUBEUGE : Des vélos et rosalies pour les amateurs de promenade.
Par François Greuez
Tous les mercredis et samedis jusque 19h, les amateurs de promenade écologique peuvent louer un véhicule électrique sur le parking en face du zoo.

Le 14 Août 2019

JEUMONT : L’auteur Annie Degroote présente à la Médiathèque de Jeumont le samedi 5 octobre.
Par François Greuez
Auteur, femme de spectacle, chroniqueuse à la Voix du Nord puis à France Bleu, sociétaire des Gens de Lettres, marraine d’un géant de Flandre, marraine de l’ADAN (association des auteurs des Hauts de France, marraine du salon du livre les Bouquinales , Annie Degroote a signé   de nombreux romans  et ouvrages qui sont, pour la plupart, des hommages littéraires  et historiques à sa région natale  des Hauts de France.

Le 12 Août 2019

BAVAY : Curieux antiquaires, les débuts de l’archéologie à Bavay aux XVIIIe et XIXe siècle
Par François Greuez
L'antiquaire est par définition un grand collectionneur... Mais, celui que nous connaissons aujourd'hui et celui des XVIIIe et XIXe siècles sont bien différents.

Le 05 Août 2019

AVESNOIS : Sécheresse, le bassin de la Sambre passe en "alerte".
Par François Greuez
Le 9 avril dernier, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, décidait de placer le département du Nord en alerte sécheresse. Le déficit pluviométrique persistant, les niveaux des nappes d’eau demeurant faibles, les débits des cours d’eau diminuant rapidement, aucune amélioration de la situation n’est attendue. Une nouvelle dégradation est même observée, notamment en surface, du fait de l’épisode de canicule. C’est pourquoi, le préfet renforce les restrictions de consommation en eau jusqu’au 30 septembre.

Le 03 Août 2019

AVESNOIS : Rencontre avec le Chef Christophe
Par François Greuez
Une rencontre avec Suzanne et Christophe. Ce dernier, si vous êtes amateur de cuisine, vous le connaissez forcément, 750g.com et ses 80 000 recettes en ligne, c’est lui !

Le 02 Août 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais