NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Le Dossier

La crise des agriculteurs... état dans l'Arrageois

3 – Manifestation du 8 février 2016 à Arras : l’aide de la PAC 2015 toujours pas versée


Ce lundi, vers 5h du matin, souffle un vent dévastateur qui ne perturbe pas pour autant les agriculteurs. Ils sont près de 200 à s’être réunis, avenue Winston Churchill, devant le bâtiment de la Direction départementale des Territoires et de la Mer. Les agriculteurs manifestent à l'appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs. Ils dénoncent, toute une matinée, la complexité des démarches administratives pour obtenir les aides liées à la PAC. 250 agriculteurs se disent concernés par ces retards. Une cinquantaine de tracteurs bloquent l’accès au Boulevard en attendant que le directeur départemental des territoires et de la mer et le chef du service PAC ne viennent à leur rencontre. Des dizaines de bennes de fumier ont été versées afin d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur la situation gravissime des agriculteurs. Car, en plus du contexte de baisse de prix, certains n’arrivent plus à se verser de salaire depuis plusieurs mois à cause du retard de versement d’aide de la PAC pour l’année… 2015. Si certains l’ont bien reçu, il ne s’agit en réalité que de 25% de la somme habituellement versée. Depuis le 1er janvier 2016, l’élaboration d’un dossier est faite obligatoirement depuis Internet, « Mais encore faut-il qu’on nous paye l’aide de l’année promise pour l’année passée, s’exclame Jean, dans la foule. Nous devons remplir des tas de documents. C’est des contraintes qui nous rapportent 0. Il faut toujours se justifier. Je passe un tiers de mon temps à gérer de l’administratif. Avec ces histoires de subventions, on est pris en otage. Si on ne respecte pas les délais, on nous sanctionne. Comment voulez-vous vivre ? »
Cette matinée-là, nous prenons pleinement conscience de la fatigue et du mécontentement général. La majorité d’entre eux n’ont plus aucune envie de prendre de risque.
Retrouvez les différents témoignages récoltés le lundi 8 février 2016 en vidéo.


Votre avis


Web tv

Vidéos associées


Lire aussi

1 - Pourquoi cette crise ? Quelles conséquences dans l’Arrageois ?

 Début janvier 2016, nous avions prévu de rencontrer des élus du conseil régional Nord-Pas-de-Calais-Picardie pour notre dossier sur les Élections Rég ...

2 - La réalité du terrain

La colère, le désarroi : les agriculteurs de la région ont multiplié les actions durant le mois de janvier et février. Boulogne sur Mer, Lille, Arras (voir a ...

4 - Benjamin Dennequin : « On prie le Bon Dieu pour savoir quand cela va repartir »

Benjamin Dennequin est responsable du dossier porcin au sein des jeunes agriculteurs du Nord-Pas-de-Calais. La crise de la filière porcine, il la subit depuis plusieurs mois. Il revient avec ...

5 - Un salon de l’Agriculture 2016 sous haute tension

Le Salon de l’Agriculture qui vient de se terminer à Paris a été l’occasion pour les consommateurs et la jeune génération d’apprécier tou ...

6 - Vouloir être agriculteur aujourd’hui : parler de manière ludique de la profession.

Avec l’actualité, on pourrait croire que la nouvelle génération d’agriculteur se montre réticente à l’idée d’être producteurs ...

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais