NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Le Dossier

Des élections régionales historiques en Nord-Pas-de-Calais-Picardie – Bilan dans l'Avesnois

4 – L’Avesnois : un territoire devenu Bleu Marine


 Les élections régionales de décembre 2015 ont confirmé les récents résultats des Européennes et des Départementales : l’Avesnois est devenu un territoire qui vote fortement pour Marine Le Pen. Les scores sont même plus impressionnants qu’au niveau régional. Dans le canton de Fourmies et le Cœur de l’Avesnois, c’est un raz de marée Bleue marine avec un Front National qui vire en tête dans 65 communes sur 68. Seules les communes de Dourlers, Lez-Fontaine et Boulogne-sur-Helpe résistent à cette vague et restent fidèle à la droite traditionnelle.
Dans le val de Sambre et le Quercitain, le FN arrive en tête dans 77 communes sur 83. Les communes de Wattignies-la-Victoire, Villers-Pol, Potelle, Gussignies, Bry et Choisies se distinguent en plaçant la liste de Xavier Bertrand en première position. À noter que sur 77 communes du Val de Sambre et du Quercitain, le Front National dépasse les 50% de votants dans 21 communes, dont Feignies, Marpent, Poix-du-Nord ou bien encore Aibes avec 59,35 % soit le plus haut score du FN dans la Sambre. Limont-Fontaine n’est pas loin avec 57,30 %.
Le Front National arrive en tête de toutes les principales communes de l’arrondissement d’Avesnes, y compris de justesse à Le Quesnoy, malgré la présence du maire Marie-Sophie Lesne en troisième position sur la liste des républicains et de l’UDI. Marine Le Pen obtient 33,56 % juste devant Xavier Bertrand avec 32,03 % et Pierre de Saintignon 18,57 %.
Pour Gérard Philippe, qui s’intéresse à ce territoire et tout nouveau membre du conseil régional, le résultat du FN n’est pas surprenant, « On est en progression continuelle. Par rapport aux départementales, aux européennes, c’est une courbe qui est logique. On a un programme qui n’a été attaqué par personne. Cela veut dire qu’il tenait la route. » Il souligne qu’aujourd’hui, le mouvement engagé de Marine Le Pen touche désormais de nouveaux sympathisants. Lui le premier, « Je suis issue du milieu de l’enseignement. Je me suis engagé avec prudence, avec l’intention de ne pas rogner mes fondamentaux. Ma première grande satisfaction personnelle, de tous les jours, c’est que je suis dans un mouvement, dans une équipe surtout, où il y a un profond respect. Je n’ai jamais entendu de dérapage, de formule choc, et je vous avouerai que c’est ma grande surprise. »
Pour ce qui concerne les stratégies politique de l’entre-deux-tours, Gérard Philippe s’est dit plutôt surpris que les scores du 2e tour ne soit pas plus important pour le Front National, « Tout le monde doit avoir à l’esprit que nous représentons 1 millions de personnes dans notre région, et 7 millions de personnes en France. Avec cette stratégie de l’entre-deux-tours, je me suis dit qu’ils allaient nous refaire le coup de Marie-Christine Blandin (présidente du conseil régional entre 1992 et 1998). Le parti socialiste était à ce moment-là en très grande difficulté. À l’époque, ils sont allés la chercher pour faire barrage à la droite ! Les socialistes ont recommencé. »
En Sambre-Avesnois, comme en Thiérache d’ailleurs, il n’y a pas une seule commune qui a placé la liste socialiste ou une autre liste de gauche en première position. La division de la gauche a été plus que mortelle pour ses candidats qui en refusant l’union dès le premier tour se sont condamnés à disparaitre pour le second tour.


Votre avis


Web tv

Vidéos associées


Lire aussi

1 - Le contexte

Les élections régionales de décembre 2015 pour la toute nouvelle région Nord-Pas-de-Calais Picardie ont marqué les esprits. D’abord, ce sont les premi&egrav ...

2 – Des résultats historiques sur le territoire de l'Avesnois

 Au soir du 1er tour, le 6 décembre 2015, le Front National et le Mouvement Bleu Marine réalisent un score historique au niveau national : 28% des votes, devant la droite (27%) e ...

3 – La gauche tente de digérer son échec, « C’est un immense gâchis », estime Patrick Kanner

L\'alliance de la gauche au second tour avait été la principale raison de la victoire aux élections régionales de 2010. À l’issue du premier tour, largement ...

5 – « Des lendemains radieux pour le FN sur le territoire »

Ces trois victoires successives sur le territoire de la Sambre-Avesnois pour le Front National posent bien des questions. Ces questions souvent posées, bien avant même que le scrutin n ...

6 – Le Canal Seine Nord : le premier gros dossier de l’équipe de Xavier Bertrand

Depuis 1993, ce projet était dans les esprits. Comment présenter ce projet ?
Une liaison à grand gabarit entre le port du Havre jusqu’au Benelux, d’une ...

7 - Marie Sophie Lesne, "La crise est profonde, avec des conséquences qui sont lentes, et nous payons cela lors des élections"

Marie-Sophie Lesne est depuis le 4 janvier dernier Vice-Présidente au Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais Picardie en charge de l\'agriculture. Un sujet épineux vu l\'actualit& ...

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais